A toi ma Zoé

C’est indéniable, depuis quelques temps, tous ceux qui te connaissent nous le font remarquer : TU GRANDIS.

Non je ne te parle pas uniquement de ta garde-robe qu’il a récemment fallu renouveler mais aussi de toi, de ton comportement.
Tu es encore en maternelle et parfois j’ai l’impression que déjà tu nous échappes un peu. Dès fois tu me demandes : « Pourquoi tu m’appelles MA Zoé ? ».
Peut-être un peu pour te retenir dans ta quête d’indépendance… Pourtant chaque pas que tu fais en avant me rend si fière !
Tu t’intéresses à tout (en ce moment tu me poses beaucoup de questions sur la conduite et sur le code de la route ; je sais que ton permis arrivera plus vite que je ne le pense mais patiente encore quelques années !) ; tu commences à lire et à écrire, le plaisir que tu y prends me rend heureuse.
Je vois bien que mon désamour pour le Gangnam Style de Psy (que tu prononces très mal il faut l’avouer) me rend ringarde (bon d’accord j’utilise encore le mot « ringarde », c’est tout dire !). Nous sommes en décalage au niveau de nos goûts musicaux et de nos goûts vestimentaires. J’étais sans doute naïve, mais je pensais que cela attendrait l’adolescence.
Je ne m’aime pas physiquement mais tout le monde dit que tu me ressembles. Moi j’ai beaucoup de mal à voir les similitudes entre nous ; tu es si belle ! Alors j’essaye d’être jolie à tes yeux pour ne pas que tu aies peur…
Heureusement, tu n’as pas hérité de mon affreux caractère ! Tu es douce. Tellement douce et ce depuis toujours, que nous t’avons très vite fabriqué une petite soeur. Et quand je vous vois si proches je te remercie d’avoir été le bébé que tu étais. Si tu avais été différente, si tu avais plus pleuré… jamais Emma ne serait arrivée aussi vite dans nos vies.
En plus d’être une adorable petite fille, tu es une formidable grande soeur ! Tu es un modèle pour Emma et rien n’est plus beau que vos rires mêlés. Tu as mis un peu plus de temps à trouver ta place auprès de Nino, mais ses premiers sourires t’ont attirée comme un aimant et depuis vous avez créé une relation presque fusionnelle. Quand tu sors de l’école et que tu t’assois à ses côtés dans la voiture, son regard s’illumine. Une mimique de ta part et le voilà parti dans un énorme éclat de rire. J’ai tellement de chance.

Je suis si dure et exigeante avec toi et tu fais quelquefois preuve d’une telle maturité qu’il m’arrive d’oublier que tu n’as que 5 ans et demi. Mais quand tu viens te coller doucement à moi comme ce matin, et que tu me murmures que tu m’aimes, je me dis que tu seras toujours MA Zoé.

Zoé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 réflexions sur “A toi ma Zoé

  1. Bravo Marie, quel superbe texte pour Zoé. On y voit tout l’amour d’une maman pour sa fille, pfff j’ai failli pleurer. Oui très émouvant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s