Mais que font les parents ?

Le week-end dernier, nous décidions de profiter du (timide) retour du soleil pour aller nous promener dans un parc agrémenté de multiples toboggans.
Et là, j’ai beau être habituée, je me suis demandée à plusieurs reprises : « Mais que font les parents ? »

Il y a d’abord cette petite bonne-femme (à vue de nez elle est âgée d’à peine deux ans), toute morveuse (je suis le genre de mère qui dégaine le mouchoir plus vite que son ombre), seule au milieu de l’aire de jeux.
Elle n’a pas l’air apeurée ni perdue. Je scrute les alentours. Loin derrière le toboggan, j’aperçois un couple à qui pourrait appartenir la progéniture. Je suis prise d’un doute, l’homme et la femme ne jettent pas un regard vers elle et ne peuvent la voir d’où ils sont. Non ça ne doit pas être eux, impossible. Je continue mon tour d’horizon. Pas grand monde. Mais bon sang, la fillette n’est pas arrivée là par hasard ! Tout à coup, le scénario catastrophe prend vie dans ma tête : le parking est à trois mètres ; le chauffeur laisse le moteur tourner, son complice prend la gamine sous le bras, la jette dans la voiture et en trente secondes à peine il n’y a plus personne. Les parents n’ont rien vu. « T’es complètement tordue d’imaginer des trucs pareils ! » me lance Sam Chéri quand je lui fais part de mes craintes. « N’empêche que c’est vrai ! » suis-je en train de bougonner quand je vois l’enfant courir allègrement vers l’homme et la femme que je regardais tout à l’heure. Ils avaient dû oublier qu’ils l’avaient emmenée avec eux.

Deux minutes plus tard, nous sommes rejoints par un petit garçon.
Je pense qu’il doit avoir environ trois ou quatre ans. Il est arrivé seul. Je recommence mon inspection du décor. Personne ne semble s’intéresser à ce qui se passe de notre côté. Au pied du toboggan, il y a des copeaux de bois. Grand classique, le garçonnet se met à les jeter partout puis il décide d’en tapisser le toboggan (ce qui ne plaît pas du tout à ma maniaque de fille qui s’empresse de me demander : « Maman, tu peux nettoyer avant que je glisse ? »). Je passe la main sur le plastique, enlève ce que je peux et Zoé s’élance. Notre nouveau copain s’empresse alors de lui jeter des copeaux sur elle comme s’il s’agissaient de confetti. Autant vous dire qu’elle n’apprécie pas et que j’interviens immédiatement en expliquant que « ça n’est pas gentil de faire ça » et qu’« il ne faut pas recommencer ». A ce moment précis, j’ai la naïveté de croire qu’une maman ou un papa va apparaître et faire la leçon à ma place… mais non. Finalement, Monsieur Terrible choisit de se faire un shampoing aux copeaux (ils sont véritablement multifonctions pour lui). Il a de beaux cheveux bouclés, un peu longs. J’observe le massacre, impuissante (après tout, ce n’est pas moi qui serai chargée du démêlage) en attendant qu’un membre de sa famille intervienne. Au bout d’un quart d’heure, une femme fait son apparition, « On y va ! » lui dit-elle sans même le regarder.

Moi je reste là, stupéfaite.
Mais qu’ont-ils donc tous aujourd’hui ? Aurait-on oublié de me dire que c’est la journée mondiale des enfants sans parents ?

Au parc

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

14 réflexions sur “Mais que font les parents ?

  1. j’avoue que parfois je suis un peu trop absorbée dans une converse avec une maman mais je suis plutôt du genre flippée quand même … l’autre matin j’étais au parc avec mes 2 filles (la grande de 5 ans mène sa vie maintenant surtt que le parc est fermé par un portai électrique super sécurisé) … je passais ma vie à sursauter de tps à autre car je ne voyais plus la petite (2ans bientôt 1/2) qui commence à mener sévèrement sa vie aussi … et les 2 autres mamans genre super bourges (sans apriori aucun c’est la réalité !) ne comprenant pas que je passe ma vie à devoir savoir où ma fille et à la chercher des yeux alors qu’elles avec leurs 3 gosses chacune se fichaient éperdument de savoir ce qu’ils faisaient (le plus petit a 1 an et quelques qd meme). Je n’ai pas besoin d’etre derrière mes filles mais il faut que je les voie meme si elles sont à l’autre bout du parc.

  2. Perso, je ne peux pas quitter mon fils des yeux une demi seconde. Il est tellement vif que je me suis fait de belles frayeurs quand c’est arrivé (oui, il profite toujours de ce petit moment où je regarde ailleurs pour faire sa bêtise et moi je passe pour une mauvaise mère ;)). Ce qui est très énervant, c’est la situation que tu décris, quand le parent n’intervient pas pour une bêtise ou un conflit et te laisse gérer deux enfants qui dans le pire des cas hurlent et se débattent. Le pire que j’ai pu voir il y a quelques semaines: une femme qui récupère une fillette de 2 ans qui est allée s’aventurer dans la mer, trempée jusqu’au ventre, pas de trace de la maman… Elle était tranquillement en train de boire son café en discutant plusieurs mètres plus loin et quand on lui a ramené sa fille, elle l’a giflée…

  3. C’est incroyable et pourtant souvent le cas :/ …. La dernier en date pour moi, un petit garçon qui mordait toutes les fesses qui passaient sous son nez dans une aire de jeux tandis que les parents sirotaient tranquillement leur verre quelques tables plus loin .. Pas le moins du monde interressés…

  4. Ca me rappelle une fois où j’étais au parc avec Lulu, sa cousine du même âge et son parrain. Le parrain et moi discutions en les surveillant du coin de l’oeil, je vois Lulu tourner autour d’une dame qui donne le goûter à ses enfants et je vérifie qu’elle ne quémande pas. Je la lâche des yeux un instant pour parler puis je la vois courir vers le toboggan… avec un gâteau à la main! Désolée mais le gâteau a fini à la poubelle et Lulu s’est fait réprimander. Non mais franchement ??

    • pourquoi tu as jeté le gâteau ? moi j’ai déjà partagé le goûter avec d’autres enfants, idem pour les jouets … c’est dommage de jeter de la nourriture ! quand on vivait à Maurice, sur la plage le WE les familles vont pique niquer et les enfants se font des copains d’un jour … ça ne loupe jamais tout le monde s’échange la nourriture … au début nous n’avions que le gouter de notre fille mais à force de la voir partager des trucs avec d’autres on a vite compris qu’il fallait acheter des gros paquets pour aussi partager et c’était génial cet état d’esprit ! je fais la même au parc ou à la sortie de l’école, d’autres mamans aussi et c’est top ! c’est l’occase de chouettes rencontres les parcs enfants (enfin quand les parents sont là mdr 😉 )

      • Parce que je ne sais pas d’où il vient. J’ai demandé à ma fille, elle n’a pas su me répondre, j’ai regardé autour en disant bien fort: « Qui t’as donné ce gâteau? » et personne n’a répondu. Je ne veux pas que ma fille se dise qu’on peut manger tout et n’importe quoi sans savoir ce qu’il y a dedans. C’est un principe de précaution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s