En vrac

Je pensais profiter des vacances scolaires pour retrouver une certaine assiduité dans l’écriture de mon blog… Je crois que c’est raté compromis. La première semaine a été bien occupée et je crois que les suivantes vont prendre le même chemin.

Donc :

  • Le premier dimanche de juillet, le gonflage de la piscine s’est imposé. Mes 3 loulous ont barboté joyeusement dedans une partie de l’après-midi.
    Je me suis dis que le soleil allait peut-être nous tenir compagnie quelques temps et j’ai réalisé que Nino n’avait qu’un seul short en sa possession et que les filles n’avaient pas une garde-robe d’été très fournie non plus. J’ai donc décidé d’aller faire les soldes le lendemain avec mon petit monde.
  • Lundi matin, Chufi a planté ses griffes dans la piscine (« Je t’avais bien dit que je ne voulais pas de chat » m’a asséné Sam Chéri). J’ai promis aux filles de profiter de notre virée en ville pour regarder les piscines. Après quelques achats, nous sommes allés déjeuner chez mes parents (parce que Mamie voulait nous accompagner l’après-midi).
    Quand l’heure de repartir vers les magasins est arrivée, la plus grande de mes fashionistas a décidé de me nommer personnal shoppeuse en préférant rester jouer avec Papy et en m’accordant toute sa confiance.
    Nino a été d’une patience exemplaire, je profite de sa poussette, je me dis que quand il marchera il sera peut-être un peu moins sage.
    Bilan des soldes : après une impression de boutiques ravagées par le passage d’un troupeau d’éléphant (vêtements au sol, articles mélangés…), j’ai quand même trouvé mon bonheur… mais pas celui des championnes de natation puisque nous sommes revenus sans piscine. Je n’ai rien trouvé d’autre que des gonflables et, ne voulant pas me débarrasser de ma boule de poils, j’ai pensé qu’à la cadence d’une piscine par jour nous serions vite ruinés.
  • Mardi a pris des allures de Noël puisque Supers Papy et Mamie (mes supers parents donc) sont arrivés chez nous avec une remorque de sable (pour remplacer le cracra du bac), un parasol (parce que notre mini-cour est une vraie fournaise en plein après-midi) et… une piscine, que dis-je plutôt un bassin olympique (proportionnellement aux dimensions de notre terrasse) – mon Mac Gyver de Pôpa me promettant de trouver une solution empêchant le chat de s’approcher.
  • Mercredi nous avons rendu visite à ma cousine. J’ai béni son ancien propriétaire qui avait choisi de carreler sa terrasse ; Nino a pu vivre sa vie sans se râper les genoux. Zoé et Emma ont préparé de la brioche façon pain perdu avec ma grand-tante et j’ai observé leur complicité avec beaucoup de plaisir. Tata nous a raconté les bêtises de son enfance, celles qu’elle commettait avec mon papy que j’aimais tant et j’ai bu tous ses mots.
  • Jeudi nous avons passé la journée chez mes beaux-parents. Mamie E avait sa filleule en vacances. C’est une jeune trisomique de 12 ans et j’ai à nouveau pu constater comme les enfants se posent moins de questions que nous. Les filles ont fait connaissance et ont bien joué ensemble.
  • Vendredi après-midi, j’ai laissé Sam Chéri jouer les baby-sitters et je me suis accordée une virée  shopping (mais pour moi cette fois-ci… enfin en théorie).
  • Samedi nous avons confié notre marmaille à Mamie E et Papy G pour aller faire la fête. Nous avons enterré le cercueil chez nos amis qui se sont mariés le mois dernier. La tradition a été un peu bousculée en faisant ça après la noce mais mieux vaut tard que jamais (et au diable les conventions) !
    Mamie E nous a fait une frayeur en nous téléphonant dans la soirée pour nous dire, un peu affolée,  que Zoé avait très mal à la tête (en nous racontant au passage qu’un frelon avait piqué Emma). Mais finalement elle a réussi à gérer la situation et tout s’est bien terminé. Nous avons récupéré les enfants dans la nuit et pour une fois Emma ne nous a pas demandé ce qu’on mangeait en passant le seuil de la maison à 3h00 du matin.
  • Nous avons profité de la journée de dimanche pour nous reposer (soyons honnêtes, on ne se remet plus comme avant du manque de sommeil !) et le soir la copine de Zoé est arrivée pour dormir à la maison.
  • Hier nous avions donc une enfant de plus à la maison. Les filles ont joué toute la journée sans fâche et les rires ont raisonné dans la maison et dans la piscine.

Les vacances continuent…

Piscine

Avant on avait une petite piscine… mais ça c’était avant !

Système anti-chats

Système anti-chats. Merci Pôpa !

La belle vie

La belle vie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 réflexions sur “En vrac

    • On fait une caisse en bois (en forme de cercueil… ou pas), chacun emmène une bouteille de vin pour la placer dedans. On creuse un trou de la hauteur de la mariée (enfin ça c’est selon le courage), chaque fois qu’on a creusé on boit un verre (ou pas) et on enterre la caisse. Normalement on fait ça avant le mariage et on déterre la caisse à la naissance du premier enfant. Après on adapte, c’est surtout une occasion de se retrouver et de faire la fête. On ne fait pas ça vers chez toi ?

      • Ah non, je ne connaissais pas du tout! En même temps, toute la famille habite en ville, je ne sais pas où on aurait enterré la caisse lol. Et puis on ne boit pas d’alcool…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s