Construire une maison de Barbie peut s’avérer dangereux.

  • Si vous ne disposez pas d’un garage ou d’une autre pièce destinée au bricolage, votre salon peut très vite se transformer en atelier/chantier.
  • Lors de vos recherches préalables sur la toile, vous risquez de découvrir un monde parallèle d’adultes qui jouent à la poupée (si c’est vrai !) et c’est plutôt effrayant ! (Préparez-vous psychologiquement au choc.)
  • Même en économisant sur les coûts de production vous vous apercevrez vite qu’au final « c’est quand même un gros cadeau qu’on leur fait là » !
  • Vous allez saouler tout le monde avec vos histoires de bâtonnets de glace.
  • Vous allez vous surprendre tout(e) guilleret(te) dans les allées de Cultura à chercher « [votre] tapisserie pour le salon ».
  • Vous allez vous demander si vous faites vraiment ça pour vos enfants ou si au fond ça n’est pas pour assouvir un rêve de gamin(e). Et la remise en question ça craint !
  • Une fois votre œuvre achevée, vous ne résisterez pas à l’envie de la meubler (et là encore le budget va exploser ! Ouch, merci Père Noël !).
  • Si vous avez un blog, oubliez-le quelques temps (on ne peut pas être au four et au moulin).
  • Si vous retournez vers votre blog vous écrirez sûrement un article sur le sujet, peut-être même deux et vous ne pourrez vous empêcher de poster de nouvelles photos pour montrer « comme c’est mignon tout plein quand c’est habité » (et là vous vous direz que l’univers des dingos n’est pas si loin).
  • Vous allez avoir hâte de terminer la construction et quand ça va arriver vous allez vous demander ce que vous allez bien pouvoir faire maintenant (bon à part le ménage bien sûr  _ parce que oui quand on bricole on ne s’occupe pas vraiment de la poussière !).
  • Quand vous recevrez des amis chez vous, vous vous entendrez dire « Mais tu n’as pas vu MA maison ?! » et là une petite voix intérieure vous murmurera que vous êtes ridicule et que vous n’êtes pas la propriétaire de la villa.
  • On va vous faire des compliments et vos chevilles vont enfler. Tellement que vous raconterez même comment [vous] êtes devenu(e) architecte. Attention la melonite aiguë n’est pas loin !

Si, malgré mes avertissements, vous décidez de vous lancer dans l’aventure, bon courage !
De longues heures de travail vous attendent… Mais si vous êtes comme moi, vous y prendrez beaucoup de plaisir, et surtout…l
orsque vous savourerez un petit Ricoré (ben quoi je ne bois jamais de café !) tranquille dans votre canapé pendant que vos enfants joueront bien sagement avec leur nouvelle maison, vous vous direz que vous avez eu raison !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

11 réflexions sur “Construire une maison de Barbie peut s’avérer dangereux.

  1. Pas trop d’accord pour le coup du « choc psychologique » devant l' »effrayant » monde des adultes qui jouent à la poupée, les « dingos »… J’ai 19 ans et je collectionne les belles poupées, vielles ou plus récentes, comme de beaux objets. Créer des mises en scène et faire des series de photos pour ensuite les partager, comme vous l’avez fait pour cet article, fait partie de mon quotidien. C’est très loin d’être un monde effrayant, avant de me lancer là dedans, « jouer » à la poupée m’aurait paru assez étrange, mais on y prend très vite goût (comme vous avez pris goût à créer cette maison, très jolie et bien réalisée au passage) et si vous prenez la peine d’échanger avec ces passionnées pleines de bonne volonté (incollables pour la restauration et la customisation des poupées) vous verrez que c’est avant tout une sphère peuplée de personnes de tous horizons et surtout loin d’être dingos !

    • C’était du second degré Norah-Liv 😉 !
      En me documentant j’ai effectivement découvert un monde de passionnées. D’ailleurs certaines d’entre elles m’ont inspirée pour réaliser cette maison.
      Merci d’être passée par là (et pour les compliments) !

  2. Pingback: Oui je suis une maman de l’extrême ! | Papa bricole et Maman blogue

  3. Riresssssssssssss! c’est carrément ça! je me reconnais à 100% dans tes précieuses mises en garde! Se reconnaitre toute gaie dans Cultura à choisir ses papiers peints, saouler tout le monde à commencer par mon homme avec mes bâtonnets de glace et mes miniatures, mes obsessions pour ma construction, et ma difficulté à me concentrer sur autre chose que ça, même au boulot ( je me revois imprimer des miniatures entre 2 RDV et refermer vite mon classeur quand une collègue entre dans mon bureau!); et puis le vide une fois que la maison est finie… à tel point que j’ai embraillé sur l’épicerie 😉
    En tout cas tu m’as encore fait bien sourire avec ce post! et ca fait du bien après une dure journée de boulot! Bonne soirée a bientôt!

  4. Mdr ! La melonite est vraiment méritée, elle est encore mieux avec la déco (oui j’ai un côté folledingue qui joue à la poupée, bien que je préfère les poneys et les sylvanians !!!)

  5. Coucou Ben oui mais en même temps normal que tu en parles
    Ça a du te prendre un temps de dingue?
    Elle est superbe en tout cas
    La grande a 13 ans ne joue plus a la barbie et le petit de 2 ans est un garçon donc tant pis pas de construction snif
    On fait des travaux dans la maison ça compense…

    • J’ai commencé le 10 octobre et on a terminé le 16 décembre mais je n’ai pas compté mes heures 😉 !
      Merci pour le compliment (la melonite est vraiment proche…).
      Pour la construction : une maison de Playmobils peut-être ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s