« Je m’en fiche ! »

Depuis quelques semaines, une adolescente est entrée dans nos vies.

J’avais l’habitude de dire que c’était une enfant facile. Je ne sais pas à quel moment la situation a vraiment basculé.
Je crois que j’ai senti le truc louche quand elle m’a demandé (le plus sérieusement du monde) si elle pouvait se maquiller pour aller chez une copine.

Notre quotidien bien tranquille s’est alors ponctué de portes qui claquent, de moues boudeuses et de « Je m’en fiche » en veux tu en voilà.
Parfois docile et serviable, elle met la table sans rechigner, fait son lit, s’occupe de son petit frère… Elle se fait douce, nous raconte ses journées d’école, ses cours de gym…
Et soudain le vent de la rébellion souffle dans la maison. Elle devient insolente, croise les bras, tape du pied.
Comme tous les parents démunis face à cette tempête, nous sommes passés par plusieurs phases : l’écoute, la conciliation, les cris et bien entendu LA MENACE. On aurait pu croire que cette dernière alternative se serait révélée efficace (« Si tu ne changes pas de ton immédiatement, tu n’iras pas à l’anniversaire de M. !« ). Que nenni ! (« Je m’en fiche ! J’irai quand même !« )
Je ne m’avoue pas vaincue. Je sais que si on gratte le vernis (qu’elle n’est d’ailleurs pas prête d’avoir aux doigts si son comportement ne s’améliore pas), c’est toujours ma petite fille gentille. Reste juste à trouver le bon dissolvant !

Mon ado a 6 ans et demi. Je m’en fiche, ça lui passera…

Adolescente

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “« Je m’en fiche ! »

  1. Tiens, j’en connais une qui nous a dit exactement les mêmes mots une fois. Elle a été bien reçue comme on dit chez nous ! On n’a pas fini d’en baver 😉

  2. ah ah ah ça me fait penser la semaine derniere dans un magasin de chaussures où la demoiselle ne voulait pas enlever la chaussure du magasin pour rentrer chez nous… je la menace d’un « si tu continues, je rentre avec ton frere à la maison et je te laisse dans le magasin! »
    je fais semblant de partir, me retourne et lui dit « alors »
    elle me regarde et me répond, « nan mais je reste ici, je viens pas avec toi! »
    gloups…

  3. Ahh c’est de plus en plus tôt 😦
    Ici le changement c’est fait 15 jours aprés l’entrée au collège
    Et pas à moitié
    La patience et la tolérance sont mises à rude épreuves toute le temps chaque jour qui passe
    Vivement que cela passe c’est usant!!
    Bon courage chez vous

    • Oui bon chez nous on relativise, on pense que ça n’est qu’un passade ! (Elle n’est qu’en CP !)
      Alors que Loustic a vraiment l’âge rebelle. Courage !!! Chez les garçons ça dure souvent moins longtemps 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s