Un mercredi dans mon taxi

TaxiIl y a quelques mois, notre petite Clio (la voiture, pas une fillette avec un prénom ridicule) a rendu l’âme. Habitant à Cambrousse City il a fallu la remplacer assez rapidement (une trentaine de kilomètres pour aller bosser, Sam Chéri n’a pas choisi l’option bicyclette).
Nous avons acheté une 7 places. Ca faisait un petit moment qu’on en parlait et l’occasion s’est présentée.

Mais qui dit familiale sous-entend aussi devenir taxi (pas besoin d’acheter la licence, c’est gratuit !).

Le mercredi matin c’est gym pour Emma et le mercredi après-midi c’est gym pour Zoé. Evidemment le club n’est pas à PETITE BOURGADE (ça serait trop facile !), il est situé à une dizaine de kilomètres de chez nous.
Bien entendu, lorsque nos enfants font du sport, on ne se la joue pas perso et on tente de s’organiser au mieux pour les tours. Alors on remplit les véhicules.

Donc le matin ça donne : 2 enfants de 6 ans dans le coffre (enfin pas vraiment dans le coffre hein), mon Nino (bientôt 2 ans), une petite fille et Emma (toutes les deux en moyenne section) à l’arrière et ma grande de 6 ans et demi à l’avant (si si c’est autorisé, j’ai vérifié). Si je pose tout ça sous forme d’addition je peux vous dire que : 6 enfants de moins de 7 ans + l’excitation de se retrouver = une maman bien fatiguée.
Mes conversations durant la trajet passent alors de « Ah ouais tu as eu ça à ton anniversaire ? C’est trop cool ! » à « On ne se détache pas !« , « Si tu la tapes elle ne voudra plus être ta copine » ou encore « Pas de gros mots dans ma voiture ! Ah bon il dit ça ton père ? Peut-être, mais pas dans ma voiture !« . Arrivés sur le parking de la salle de sports, tout le monde veut que je porte son réhausseur (sachant que j’ai déjà Nino dans les bras), je dois vérifier qu’aucun objet n’a été oublié dans mon super taxi (oui il est super, il y a des porte-gobelets dans les portières) et enfin il est impératif de veiller à ce que personne ne se mette à courir (« Attention de ne pas vous faire écraser !!!« ).
Bref, quand j’ai déposé toute cette marmaille je suis (parfois) exténuée.

L’après-midi il faut encore recommencer. Vis ma vie de MAF.
Le pire c’est que je me dis que bientôt le petit dernier s’y mettra sans doute lui aussi.

Mais voyons le côté positif des choses (c’est mon côté Lorie) : nous avons failli acheter un 9 places… et on ne l’a pas fait !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Un mercredi dans mon taxi

  1. Et bien, je suis fatiguée rien qu’à te lire :p Ici, heureusement seule championne fait du sport (ce qui occupe déjà 2 soirées en semaine et en moyenne un jour du week-end). Et le comble, suite aux défaillances que montre notre « 7 places », nous venons d’acquérir un faux monospace (5 places + 2 strapontins dans le coffre). Et oui, mes deux ados préfèrent largement rester dans leur antre que nous suivre lors de nos pérégrinations familiales 🙂
    Bon courage pour cette journée marathon !

    • Ici ça m’épuise tellement que j’ai presque mis une semaine à te répondre 😉 !
      Ah bon les ados rechignent à suivre les parents ??? Finalement il y a des trucs qui ne changent pas de générations en générations !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s