On ne se connaît pas et pourtant…

J’ai hésité avant d’écrire cet article. Pour être franche, d’habitude je commence par le titre et là la case reste vide.
A l’instant où je couche mes mots sur le clavier (peut-on utiliser cette expression ?), je ne sais pas encore où je vais. Mais je tourne ça dans ma tête depuis quelques jours et j’ai besoin de l’exprimer.

Chaque petit mot que vous me laissez me réchauffe le cœur.
Lorsque j’ai commencé mon blog, je l’ai fait pour moi (et un peu pour mes enfants aussi, mais auront-ils le désir de le lire un jour ?).
Assez vite, j’ai eu besoin de le partager, sans vraiment savoir pourquoi.

Quand vos amis vous disent qu’ils apprécient vos écrits, vous êtes touché(e) mais vous ne pouvez vous empêcher de penser qu’ils s’y intéressent surtout parce qu’ils vous connaissent. Attention je ne minimise pas du tout l’attention portée par mes proches et elle me touche autant que celle des autres ! Les commentaires laissés ici par des « inconnus » résonnent juste différemment.
Il y a ceux qui arrivent là par erreur (non parce que parfois, à la vue de ce qu’ils ont demandé à Mr Google, le moteur de recherche les a mal guidés !). Il y a les lecteurs de l’ombre (auxquels j’appartiens aussi parfois chez les autres). Il y a ceux qui passent par là par hasard et qui prennent quand même le temps de me dire un truc agréable. Enfin il y a celles qui me laissent très souvent des commentaires et dont je me sens proche d’une certaine façon. On connaît des bouts de nos vies et on ne se connaît pas. On ne se connaît pas et on a l’impression de se connaître (ou pas). On se connaît sous des pseudos, on s’intéresse réellement à ces tranches de quotidien.
Il n’y pas si longtemps je n’aurais pas pensé ressentir ça. Ce sentiment indescriptible qui fait qu’on s’attache à ces personnes qu’on ne rencontrera peut-être jamais mais qui deviennent des personnages dont on suit les aventures.
Là soit vous devez me trouver carrément stupide ou trop sentimentale naïve ou encore complètement folle… Dans le monde réel j’ai des amis (et pourtant je n’aime pas trop les curlys) et je me sens un peu dépassée par tout cet univers virtuel.

En fait je ne me reconnais pas.
Je scrute mes statistiques WordPress. Oui c’est mal mais je (me) l’avoue maintenant : être lue me satisfait. Est-ce un besoin de reconnaissance (n’en sommes-nous pas tous un peu là ?) ou encore un syndrôme bloguesque ? Toujours est-il que j’aime (pour l’instant) ce que ça m’apporte  : des échanges sympas.
Voilà où je voulais en venir… Je ne pensais pas que ça m’arriverait un jour mais j’ai pleuré à la lecture d’un de vos messages. J’ai hésité à répondre par mail tellement j’avais été touchée. Peut-être aurais-je mieux fait.
Je ne m’explique pas vraiment l’impact de ce message sur moi mais j’ai pleuré.
J’ai pleuré parce qu’on m’a dit que je faisais rire et monter les larmes aux yeux.
J’ai pleuré parce qu’on m’a encouragée à continuer.
J’ai pleuré parce qu’on m’a dit que j’étais une bonne maman. Au fond je crois que c’est ça qui m’a fait pleurer. J’ai trouvé ce compliment d’une gentillesse extrême. J’ai pleuré parce que je me suis dit que cette personne serait sans doute déçue si elle me connaissait « en vrai ». Moi qui fais tant d’erreurs dans ma vie de maman, qui manque si cruellement de patience et qui crie souvent gratuitement.
Voilà, je viens d’écrire le titre de mon article. On ne se connaît pas et pourtant j’ai eu peur de te (vous) décevoir.

Jonquille

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

13 réflexions sur “On ne se connaît pas et pourtant…

  1. bonjour
    apres un peu,de temps je te reponds aussi je ne sais pourquoi mais ce soir je me suis dit,tiens ca fait longtemps que j ai pas lu un article
    je trouve celui ci tres touchant j espere que vous allez tous bien😉

  2. Tu as entièrement raison
    On tombe sur des blogs, on s’attache, puis on s’on va, on revient …
    J’aime lire les blogs, ces tranches de vies sont les miennes ou pas du tout, mais ça me fait du bien.
    Je ne suis pas lu par BEAUCOUP de monde, mais les messages qu’on me laisse sont toujours adorables, ça fait du bien VRAIMENT !!!
    Il est très beau ton billet

  3. Bonjour. Je découvre ton blog aujourd’hui grâce à Sabine.
    Moi qui suis toute nouvelle blogueuse mais lectrice assidue depuis longtemps, ce billet me touche et me parle. Je vais aller en lire d’autres. Je ne sais pas pourquoi mais je sens comme une intuition que je vais lire des choses que j’aurai pu exprimer…. A bientot sans doute

    • Juste retour des choses, je suis allée découvrir ton blog… et j’ai beaucoup aimé !
      J’espère donc que nous aurons l’occasion d’échanger à nouveau 🙂 ! En tout cas je souhaite longue vie à ton blog.
      A bientôt !

  4. Très beau billet. Très vrai et très touchant. Je suis peut-être moi aussi un peu sentimentale ou naïve, mais c’est assez proche de ce que je ressens :-). Je fais partie des lecteurs de l’ombre et j’avoue, j’aime lire les tranches de vie que tu partages et je m’y retrouve souvent. :-).

    • Merci beaucoup Marie, ce que tu me dis me touche beaucoup !
      Si tu savais le nombre de blogs que lis dans l’ombre moi aussi (parfois par timidité, parfois par manque de temps et parfois par flegme aussi…) 😉
      Alors je te remercie pour ton commentaire, ça me fait toujours plaisir de vous lire 😀 !

  5. C’est si vrai !! Tu mets des mots, des si jolis mots, sur cette émotion qui me serre le coeur parfois, à la lecture d’un commentaire. On ne se connaît pas, c’est exact, mais on se reconnaît 🙂
    En tout cas, ton billet me donne l’occasion de te remercier pour tous ces partages, tes tranches de vie, tes réflexions, qui résonnent si fort en moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s