Quand la réalité dépasse le rêve ou comment je suis devenue co-créatrice pour Babymoov (minute de gloire inside)

Par une belle journée de janvier, mon blog et moi avons reçu un mail des plus intéressants.
Un certain Romuald (coucou si tu me lis !) m’y parlait d’un projet très mystérieux, d’un kit créatif à m’envoyer, d’une journée dans les locaux de Babymoov… Il me disait qu’il m’avait sélectionnée pour ma sensibilité au DIY et mon univers visuel.

Les réactions se sont alors enchaînées.

  • Réaction n°1 : « Wouaaaah ! » (+ étoiles dans les yeux).
  • Réaction n°2 : « Re-wouaaah !!! » (Nan mais quand même ! Babymoov quoi ! Une marque que j’aime en plus !)
  • Réaction n°3 : Ce Romuald me paraît bien sympathique et sa proposition plus que tentante mais IL DOIT Y AVOIR ERREUR SUR LA PERSONNE ! Comment a-t-il pu tomber sur mon petit blog alors qu’il en existe des si jolis (tant par leur forme que par leur contenu) ?
  • Réaction n°4 : Si toutefois ce message m’était bien destiné, pas sûr que Sam Chéri soit emballé à l’idée que je fasse un voyage solo à Clermont-Ferrand… Dès que je lui en ai parlé il m’a tout de suite dit de foncer (quand je vous dis qu’il est presque parfait !)
  • Réaction n°5 : Vite répondre pour dire que je suis partante.
  • Réaction n°6 : Douter. Et si ce message avait été envoyé à des milliers des centaines de blogueuses ?  Tout ça n’aurait finalement été qu’un doux rêve.
  • Réaction n°7 : Attendre. Figurez-vous que Romuald dort la nuit et ne répond pas immédiatement aux mails envoyés à 23h (quel affront !).

Romuald a répondu, puis il m’a appelée. Juliette a pris le relais (coucou si tu me lis aussi  !). Elle m’a expliqué le projet : créer des motifs pour des langes

Plus tard j’ai reçu le kit de co-création avec mon thème : NATURE. Ca me correspond plutôt bien (ben oui, après tout la petite maison elle est dans la campagne !). En février j’ai pris la route des volcans. Le début de mon aventure (l’angoisse, la route, l’hôtel…) je vous l’ai déjà raconté ici.

Voilà donc l’histoire de cette journée de co-création (oui tout ça pour ça !) :

Nous étions 5 blogueuses. Nous avons été reçues comme des reines. Nous avons eu la chance de visiter l’entreprise. Tout le monde semblait être au courant de notre venue et a eu un petit mot gentil pour nous.
Ensuite ça été le grand oral, celui que je redoutais tant (pas super fière de ma création) et qui avait un goût d’exposé collégien. En fait tout s’est bien passé. Il faut dire que contrairement à mon adolescence le public était carrément sympa ! C’était super d’échanger sur les langes, leur utilité, les motifs qu’on appréciait ou pas.
Pour finir nous sommes passés à la « pratique ». J’ai travaillé aux côtés de la graphiste Claire Leina qui a merveilleusement compris mes attentes. Cette fille est magique !

UC4A6092
Je suis arrivée nerveuse, pas sûre de trouver ma place ; je suis rentrée heureuse, des étoiles plein les yeux (encore !).

De longs mois ont passé et aujourd’hui je peux enfin vous présenter en avant-première la collection de langes 4 SEASONS ! Je suis vraiment fière (ben quoi j’ai le droit !) et j’espère sincèrement qu’ils vous plairont !

© Photo François Berrué  tel : 0609245160

Merci encore à Babymoov pour cette formidable expérience !

Je vous invite à aller lire les articles de mes copines co-créatrices (et à découvrir les autres gammes de langes) :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Quand la petite maison se refait une beauté

Cela fait maintenant 8 ans que nous avons acheté la petite maison. 8 années de travaux parsemées de plus ou moins longues pauses, faute d’argent ou de courage.

J’ai toujours rêvé d’une longère en pierres. Nous avons acquis une vieille maisonnette enduite de ciment dont le potentiel ne m’a pas tout suite sauté aux yeux. Le jour où nous l’avons visitée ce ne fut pas un coup de cœur mais on s’y projetait quand même. On y voyait suffisamment de choses à rénover pour qu’elle me plaise et pas assez pour effrayer Sam Chéri, l’affaire fut vite conclue.

Il y avait déjà plusieurs années que je tannais mon bricoleur de compagnon pour piquer la façade. La toiture de l’arrière-cuisine a remporté le match 2013 mais je n’avais pas dit mon dernier mot pour 2014. Et à force d’insister (serais-je capricieuse ?)… j’ai gagné !
Les premiers coups de burineur ont résonné en juin, la sableuse a fait son entrée début août et le chantier s’est achevé il y a quelques semaines seulement, après de nombreuses heures passées à casser, nettoyer, gratter, enduire et brosser. Ce fut long, très long. J’ai la sensation d’y avoir passé mon été. Il y a eu des jours enthousiastes, des jours démoralisés, des jours épuisés, des jours où ça nous a beaucoup rapprochés, des jours où on a fait des blagues de chantier, des jours où il m’a agacé, des jours où on a eu envie d’arrêter et puis la fin (enfin). Et je suis contente du résultat ! Ce n’est pas la longère de mes rêves mais je l’aime quand même.

Rénovation de la façade en images :

Voici notre maison en février 2011,
juste avant l’opération « laissons laissons entrer le soleil » le changement des ouvertures.

Façade en 2011

Mi-juin 2014 le burineur électrique est sorti.
Ca fait trembler la maison, Nino a peur, Sam Chéri pense déjà qu’on fait une erreur.

Premiers coups de burineurs

Quelques jours plus tard j’ai laissé tomber le burineur. Trop d’ampoules pour un rendement plus que moyen.
Heureusement Sam Chéri est plus tenace que moi !

Je pense déjà au moment où il faudra affronter l’échafaudage. J’angoisse.

Quelques coups de burineurs plus tard

Nous avons loué une sableuse pour le week-end.
Moi aussi j’ai essayé le scaphandre. Atmosphère plus qu’étouffante !
Et sinon un conseil : ne vous sablez jamais les cuisses, effet peau de poulet garanti.

Sablage

Une tonne de sable plus tard…

Une tonne de sable après

Et voilà le résultat aujourd’hui !
Façade octobre 2014
J’ai gagné mon combat contre le vertige.
Nous avons tout enduit à la main (je crois que les voisins nous ont pris pour des fous).
J’ai brossé.
Reste la cour, le muret et la terrasse à terminer (mais là on se repose un peu).

Mon grand-père a vu les photos, il préférait avant (« On dirait une grange maintenant !« ). Et vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blogueuse à temps partiel

Comment vous expliquer une absence si longue (je vous ai manqué hein ???)…
Une panne d’internet (pendant deux mois quand même !), des gros travaux, beaucoup de ménage et d’ordre à remettre et toujours cette horloge qui se moque de moi et qui avance ses aiguilles bien plus vite que je ne le voudrais. Toujours beaucoup d’articles dans ma tête, plein de douces pensées pour vous et bientôt le dénouement de l’aventure que je vous contais en février dernier.

Est-ce qu’on peut bloguer seulement de temps en temps sans faire d’oxymore ? Vous avez deux heures ! (Ou plus…)

Montre

Ps : demain retrouvez un indice sur mon rendez-vous en terre inconnue ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !