Quand la petite maison se refait une beauté

Cela fait maintenant 8 ans que nous avons acheté la petite maison. 8 années de travaux parsemées de plus ou moins longues pauses, faute d’argent ou de courage.

J’ai toujours rêvé d’une longère en pierres. Nous avons acquis une vieille maisonnette enduite de ciment dont le potentiel ne m’a pas tout suite sauté aux yeux. Le jour où nous l’avons visitée ce ne fut pas un coup de cœur mais on s’y projetait quand même. On y voyait suffisamment de choses à rénover pour qu’elle me plaise et pas assez pour effrayer Sam Chéri, l’affaire fut vite conclue.

Il y avait déjà plusieurs années que je tannais mon bricoleur de compagnon pour piquer la façade. La toiture de l’arrière-cuisine a remporté le match 2013 mais je n’avais pas dit mon dernier mot pour 2014. Et à force d’insister (serais-je capricieuse ?)… j’ai gagné !
Les premiers coups de burineur ont résonné en juin, la sableuse a fait son entrée début août et le chantier s’est achevé il y a quelques semaines seulement, après de nombreuses heures passées à casser, nettoyer, gratter, enduire et brosser. Ce fut long, très long. J’ai la sensation d’y avoir passé mon été. Il y a eu des jours enthousiastes, des jours démoralisés, des jours épuisés, des jours où ça nous a beaucoup rapprochés, des jours où on a fait des blagues de chantier, des jours où il m’a agacé, des jours où on a eu envie d’arrêter et puis la fin (enfin). Et je suis contente du résultat ! Ce n’est pas la longère de mes rêves mais je l’aime quand même.

Rénovation de la façade en images :

Voici notre maison en février 2011,
juste avant l’opération « laissons laissons entrer le soleil » le changement des ouvertures.

Façade en 2011

Mi-juin 2014 le burineur électrique est sorti.
Ca fait trembler la maison, Nino a peur, Sam Chéri pense déjà qu’on fait une erreur.

Premiers coups de burineurs

Quelques jours plus tard j’ai laissé tomber le burineur. Trop d’ampoules pour un rendement plus que moyen.
Heureusement Sam Chéri est plus tenace que moi !

Je pense déjà au moment où il faudra affronter l’échafaudage. J’angoisse.

Quelques coups de burineurs plus tard

Nous avons loué une sableuse pour le week-end.
Moi aussi j’ai essayé le scaphandre. Atmosphère plus qu’étouffante !
Et sinon un conseil : ne vous sablez jamais les cuisses, effet peau de poulet garanti.

Sablage

Une tonne de sable plus tard…

Une tonne de sable après

Et voilà le résultat aujourd’hui !
Façade octobre 2014
J’ai gagné mon combat contre le vertige.
Nous avons tout enduit à la main (je crois que les voisins nous ont pris pour des fous).
J’ai brossé.
Reste la cour, le muret et la terrasse à terminer (mais là on se repose un peu).

Mon grand-père a vu les photos, il préférait avant (« On dirait une grange maintenant !« ). Et vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

24 réflexions sur “Quand la petite maison se refait une beauté

  1. C’est magnifique ! Nous aussi nous nous lançons dans un chantier épique, la rénovation de la ferme de mes grands-parents… un projet fou et je ne sais pas si nous en verrons un jour le bout !

  2. Ah les vieux … Ils n’ont décidément pas les mêmes goûts que nous 😉 moi je préfère largement ta maison maintenant ! J’adore les pierres apparentes et rêve d’une maison en pierre !!

    • Ca doit lui rappeler sa porcherie (il était agriculteur) 😉
      Moi aussi je rêvais d’une maison en pierres et je dois dire que lorsqu’on l’a achetée j’étais loin d’imaginer que le rêve deviendrait réalité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s