Celle qui rêvait d’un travail

Comme je vous l’ai déjà dit, mon congé parental prendra bientôt fin. Mon ancienne entreprise ayant décidé de se passer de mes services pour motif de crise économique, personne ne m’attend au charbon.

Mon drame c’est que je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire.

Il y a peu de temps, je suis allée au Carrefour de l’orientation. Ce fut (presque) un cauchemar : perdue au milieu des lycéens qui sont tous des géants (ils pourraient manger sur ma tête), j’errais au milieu des allées ; chaque stand me confirmant que mon CV n’était à la hauteur d’aucun poste. Je fis quand même une rencontre intéressante, un charmant monsieur, directeur d’une association, qui me redonna espoir, valorisant mon expérience de maman et qui – en prime – me parla de mon joli sourire qui m’aiderait dans la vie (cheese !!!).

Bref, jusqu’ici j’étais dans l’expectative. Et honnêtement je ne pensais pas vraiment rechercher activement un emploi avant septembre, jusqu’à ce que Nino rentre à l’école.

Ordinateur

Je veux écrire !!!

Puis, jeudi de la semaine dernière, alors que je faisais machinalement un petit tour sur le site de Pôle Emploi, Elle m’est apparue : L’Annonce de mes rêves. Elle débutait ainsi : « Vous êtes dynamique, motivé(e), vous aimez les mots et êtes rigoureux/euse ? Postulez pour rejoindre la société X, et occuper un poste de chargé(e) de communication ! »  Aucun diplôme spécifié et « débutant accepté« . Je n’en croyais pas mes yeux, tout ça c’est moi ! Même si je ne me faisais pas trop d’illusion, je ne pouvais pas rater cette occasion, j’ai postulé. J’ai vu que l’offre avait été éditée début février alors je me suis empressée d’y répondre. Peut-être un peu vite, peut-être un peu trop à chaud. J’ai envoyé un texte, sans vraie relecture, et je regrette un peu. Parce que, quand je regarde le descriptif du poste, ce travail est fait pour moi, je suis faite pour ce travail et je crois que je resterai la seule à en être persuadée. Ce métier c’est celui que je voulais faire quand j’étais au lycée et dont j’avais abandonné l’idée de l’exercer un jour. Je suis consciente qu’il y a beaucoup de personnes plus compétentes que moi mais je ne peux m’empêcher d’espérer.
Non là je vous mens, je n’espère plus (je ne suis pas naïve, j’ai déposé ma candidature il y a plus d’une semaine et elle est restée sans réponse alors que le poste était à pourvoir rapidement). Mais si quelque part une bonne fée pouvait exaucer mon vœu, elle ferait de moi la plus heureuse des blogueuses !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

12 réflexions sur “Celle qui rêvait d’un travail

  1. Croisage de doigts^^
    Tenter de rappeler pour savoir ou cela en est tu pourrais avoir une chouette surprise, tu trouveras j’en suis certaine en tout cas^^

  2. As tu tenté de les joindre pour savoir un peu où en était le recrutement ? Je ne suis pas recruteur mais ça peut peut-être montrer encore plus ta motivation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s