Adieu congé parental je t’aimais bien

Lettre congé parentalVoilà ce que je pourrai dire dans quatre jours.
Quatre petits jours nom d’un chien !
Je me sens complètement en panique à l’approche de cette nouvelle vie. Je suis envahie de questions, de doutes.

Il y a 7 ans et demi, quand Zoé est née, j’ai choisi de prendre mon congé parental à temps partiel. Un  jour par semaine, je ne prenais pas le chemin du travail pour profiter pleinement de ce bébé tout juste arrivé. Un jour par semaine je n’avais pas l’impression de rater quelque chose, je ne ressentais pas le manque de ses joues roses et de ses mains potelées. Les six mois de ce congé ont passé à une vitesse folle et je n’ai pas pu me résoudre à abandonner ce privilège. Après discussion avec Sam Chéri (et calculs financiers), j’ai convaincu mon employeur de m’autoriser à continuer sur ce rythme ! Quelques dizaines d’euros en moins pour des minutes de bonheur supplémentaires.
Quand Emma est née un an plus tard, la décision a vite été prise de ne plus mettre les pieds à l’usine du tout.
Nino est venu agrandir notre tribu le 06 avril 2012, je ne me suis posée aucune question, j’ai demandé à rester en congé parental, mon boss a accepté.

J’ai dû oublier la nullipare que j’étais et qui jurait qu’elle ne comprenait pas qu’on puisse rester à la maison moucher des nez et essuyer des fesses toute la journée. (Cette même nullipare avait sans doute en tête un métier passionnant…)
Une amie m’avait dit : « Le congé parental c’est sympa mais pas plus d’un an. Après on s’ennuie ! ». On doit être différentes elle et moi. 

Déjà 6 ans que je passe mon temps à moucher des nez et essuyer des fesses mais aussi à jouer, faire des puzzles, écouter les récits des matinées d’école, surveiller les devoirs, prendre le goûter…
J’aime ma vie telle qu’elle est (même si je comprends parfaitement qu’on aspire à autre chose) et je n’ai pas envie qu’elle change.
Enfin pas tout de suite.

Publicités

5 réflexions sur “Adieu congé parental je t’aimais bien

  1. Je vois que de plus en plus souvent les femmes ( mères ) prennent des congés parentales de plus en plus longs pour s’occuper de leurs enfants et maison . Je les comprends fort bien. Les enfants grandissent tellement vites on ne veut rien rater. Mais je ressens quand même une petite gène quand je pense à nos grands – mères et arrières grands – mères qui se sont battues pour avoir le droit de travailler. De plus je me demande comment vous faites toutes financièrement ?

  2. Moi je suis en cp depuis 3 ans et demi 😉 en fait j’aurais dû reprendre mais pas l’envie ni le courage avec 3 enfants. Mon homme part à 7h30 et revient à 19h30… Donc c’est à moi d’assurer le quotidien ! On se prive davantage mais ça vaut le coup. Bon courage . Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s