Nos enfants, mars 2015 (sur une idée de Marjoliemaman)

Il y a beaucoup trop longtemps que je n’ai rien publié dans cette catégorie que j’affectionne pourtant particulièrement.
Je m’imagine ridée, avec mes cheveux blancs, relisant ces petits morceaux de vie entourée de mes enfants et de leurs enfants, tous le sourire au coin des lèvres.
Bref, voici ce qui se passe en ce moment à la maison :

Zoé

  • a des allures de hamster car elle a des molaires qui sortent (aïe !)
  • a tenté d’aller à l’école maquillée (baume à lèvres rose tartiné sur les yeux, grande classe !). Heureusement que Sam Chéri l’a interceptée (j’imagine la tête de la maîtresse !).
  • songe à arrêter la gym l’année prochaine pour faire de la musique.
  • dévore les livres à la vitesse de l’éclair.
  • voudrait une tablette « de grand ».
  • ne veut pas être présente à l’anniversaire de sa sœur « parce qu’il n’y aura que des petits » (bah oui 18 mois d’écart c’est énôôôrme !).
  • est fan de Louane.
  • fabrique des minis livres.
  • commence à faire des crocodiles en perles de rocaille.
  • nous répond parfois comme une ado (soupir).

Emma

  • a perdu deux dents la semaine dernière (mais je la soupçonne fortement de les avoir aidées à tomber).
  • n’a pas mis de pantalon depuis plusieurs mois (hormis les joggings pour le sport).
  • pense se mettre à la danse en septembre.
  • aimerait bien savoir lire.
  • rêve d’avoir un « vrai » appareil photos.
  • a déjà invité sa sœur à son anniversaire (c’est au mois de mai, mieux vaut être prévoyant !).
  • est fan de Louane.
  • fabrique des poupées et des cadres en papier.
  • épluche parfaitement les carottes.
  • est dans une période « caractère de cochon » (re-soupir).

Nino

  • nous répète sans cesse qu’ « [il est] mignon » (René la Taupe sors de ce corps !).
  • aime choisir les vêtements qu’il va porter.
  • imagine qu’il pourra aller à l’école avec ses couches (dieu de la propreté si tu entends mes prières !).
  • demande à ce qu’on lui relise ses Popi avant la sieste.
  • s’intéresse aux nouvelles technologies (note à moi-même : laisser mon smartphone hors de portée des petites mains).
  • se pose des questions existentielles du genre « Est-ce que les escargots savent parler ?« 
  • est fan de Louane (au moins tout le monde est d’accord !).
  • fait ses premiers « bonhommes patates ».
  • vient d’apprendre à couper les bouts des carottes et se débrouille comme un chef (merci Sam Chéri pour cette initiative parce que moi je n’aurais jamais osé lui mettre un couteau qui coupe entre les mains !).
  • semble parfois totalement hermétique à mon autorité (plus d’air pour soupirer).

enfants - mars 2015

Petite blogueuse deviendra grande #efluentmums3

Dans un peu plus de deux semaines aura lieu la troisième édition du spot des E-fluent et j’irai pour la première fois.
Alors d’un côté mon cœur fait « gniiiiiii !!!!!!!!! » et d’un autre côté je sens le stress monter. (Appelez-moi Ambivalence…)
Je me sens toute petite. Je suis cette fille qui rêve d’y participer depuis le jour où elle a découvert l’événement mais je suis aussi cette fille qui peut rester plusieurs mois sans bloguer, cette fille qui lit beaucoup d’articles mais commente peu, cette fille presque inactive sur les réseaux sociaux. Je trépigne d’impatience et en même temps j’ai peur. Peur de ne pas savoir où me mettre, peur de ne pas être à ma place, peur d’être seule, peur de m’accrocher comme une huître à quelqu’un qui ne me supportera pas, peur de ne parler à personne, peur de passer pour une groupie.
Je ne vous parle même pas de la logistique… Enfin si je vous en parle. J’angoisse à l’idée de rater mon train. J’angoisse à l’idée d’oublier mes affaires quelque part (parce que je suis du genre à oublier ma tête). J’angoisse à l’idée de prendre le métro. J’angoisse parce que je n’ai pas de smartphone et que je risque de passer pour une extra-terrestre.
Alors j’écris pour exorciser. Je me dis que mon blog me fait grandir. Avant je n’aurais même pas osé y penser et là je vais franchir le pas.
Donc si vous me lisez et qu’on se rencontre là-bas, je ne pourrai pas nier que je suis un peu nunuche et névrosée mais je vous assure que des fois je suis normale (et sympa) !

Ca c’était l’année dernière et j’ai hâte de voir comment ça sera cette année
(même si ça me fait un peu trembler) !

Rendez-vous sur Hellocoton !